Pétrole : pourquoi les cours s'effondrent

France 2

Lundi 9 mars, au matin, les cours du pétrole ont chuté de 30%, entraînant dans leur sillage l'ensemble des marchés financiers. La raison de cette baisse : l'opposition entre les États-Unis et la Russie.

Le prix du pétrole plus inquiétant que l'expansion du Covid-19 pour les marchés financiers ? En tout cas, la chute de 30% des cours de l'or noir, lundi 9 mars a eu pour conséquence une journée chaotiques pour l'ensemble des Bourses mondiales. Raison de cette baisse, le choix de l'Arabie saoudite de faire baisser ses prix. Avant le début de l'épidémie, la Chine était le premier importateur mondial de pétrole, avec 14 millions de barils par jour. Mais depuis trois mois, le pays est à l'arrêt.

Guerre du pétrole

Vendredi 6 mars, les pays producteurs de pétrole avaient rendez-vous à Vienne, en Autriche, au siège le l'Opep afin de trouver un accord pour faire baisser la production globale. Mais aucun accord n'est trouvé. Au contraire, une guerre du pétrole a éclaté entre l'Arabie saoudite, qui souhaitait réguler la production, et la Russie, qui veut continuer à produire autant. Résultat, la République annonce qu'elle va inonder les marchés, afin de faire plonger les cours. Avec une victime, le pétrole de schiste américain, beaucoup plus cher à extraire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne