Hausse des prix du carburant : un syndicat de police appelle à une "journée zéro PV" le 17 novembre

Un policier municipal dépose un PV électronique sur une voiture à Lorient (Morbihan), le 6 décembre 2013. (Photo d\'illustration)
Un policier municipal dépose un PV électronique sur une voiture à Lorient (Morbihan), le 6 décembre 2013. (Photo d'illustration) (MAXPPP)

Unité SGP Police se dit "solidaire" du mouvement des "gilets jaunes", qui appellent au blocage des routes à cette même date.

Les automobilistes en colère qui appellent au blocage des routes et des autoroutes, le 17 novembre, pour contraindre le gouvernement à baisser les prix des carburants, ont reçu le soutien d'un syndicat de policiers. Dans un communiqué, publié mercredi 7 novembre, Unité SGP Police-FSMI FO appelle à une "journée zéro PV" le jour de la mobilisation.

"Unité SGP Police-FSMI FO est solidaire de la journée citoyenne du 17 novembre 2018 et demande à tous les collègues d'observer une journée blanche sans timbre-amende", explique l'organisation syndicale. "Les policiers sont avant tout des citoyens. Le pouvoir d'achat et la thématique 'transport' les concernent."

Jeudi, près de 800 000 personnes avaient signé une pétition "pour une baisse du prix des carburants à la pompe". Une carte participative recense des centaines de points de blocage proposés par des automobilistes de toute la France pour la journée du 17 novembre.

Vous êtes à nouveau en ligne