"Gilets jaunes" : une manifestation qui divise

France 3

Les "gilets jaunes" doivent manifester à Paris samedi 24 novembre. Mais tout le monde ne fera pas le déplacement. Explications.

Partout en France, les "gilets jaunes" se posent une même question : faut-il aller manifester à Paris samedi 24 novembre ? Les réseaux sociaux annoncent 30 000 personnes présentes. Dans le Nord, ce patron d'une entreprise de transport met deux bus à disposition en soutien à ses employés. "Il y a des employés qui m'ont dit : 'je ne peux plus venir travailler, ça coûte trop cher'", explique Thibault Vayron, directeur d'exploitation de "Robin des Bus". "Voilà pourquoi on a décidé de mettre en place ces deux bus. L'un des employés conduira ces bus", indique-t-il.

Le Champs-de-Mars comme lieu de manifestation ?



D'autres n'iront pas. Ils ne veulent pas renoncer aux actions locales. "Si je lâche ça pour monter à Paris samedi, qui va tenir ici, qui va bloquer les dépôts de carburant ?", se demande un "gilet jaune". À Caen (Calvados), beaucoup doivent renoncer : aller à Paris, c'est beaucoup trop cher. Pour d'autres, il ne faut pas y aller, question de sécurité. "On ne sait pas comment ça va se passer, ils ont fait ça trop vite. (...) Au niveau de la sécurité, il y aura trop de débordements, de la casse, donc il ne faut pas aller à Paris maintenant", prévient un "gilet jaune". La semaine dernière, des incidents avaient éclaté sur les Champs-Elysées et aux alentours de l'Élysée. Le ministère de l'Intérieur propose le Champs-de-Mars comme lieu pour la manifestation, mais beaucoup de gilets jaunes n'en veulent pas.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne