"Gilets jaunes" : plusieurs dépôts de carburant bloqués

FRANCE 3

Les "gilets jaunes" mènent lundi 19 novembre leur troisième jour de mobilisation nationale. Désormais, ils tentent de bloquer des axes stratégiques, des autoroutes, et en particulier des voies qui mènent à plusieurs dépôts pétroliers. 

Bloquer les raffineries, empêcher tout accès aux dépôts de carburants : voici l'une des nouvelles stratégies des "gilets jaunes" deux jours après le début du mouvement commencé samedi 17 novembre. Lundi 19 novembre, c'est la raffinerie de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône) qui est la plus touchée. La colère ne retombe pas. Des centaines d'automobilistes sont bloqués lundi matin à l'approche d’un rond-point, et pour passer, ils doivent apporter leur soutien.

Total a pris les devants en Ille-et-Vilaine

Même configuration dans une autre raffinerie bloquée à l'autre bout de l'Hexagone. À Vern-sur-Seiche (Ille-et-Vilaine), près de Rennes, Total a décidé de fermer son dépôt pétrolier dès dimanche. Les "gilets jaunes", eux, tentent de faire entendre leur message. À La Rochelle (Charente-Maritime), deux autres barrages filtrants ont été mis en place. Objectif : empêcher l'accès au site pétrolier du port de La Pallice. Les "gilets jaunes" espéraient à la mi-journée le renfort des chauffeurs routiers.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne