"Gilets jaunes" : maintenir la mobilisation et se faire entendre

France 2

Les "gilets jaunes" doivent-ils se structurer après le bilan de 528 blessés et un mort durant la mobilisation ?

Sans porte-parole national et sans représentants officiels, les "gilets jaunes" peuvent-ils rester un mouvement horizontal ? Sur un barrage proche d'Angoulême en Charente, les manifestants refusent un chef et estiment s'autogérer avec succès. Pourtant dans leurs rangs, certains souhaitent un mouvement plus structuré comme Jacline Mouraud qui interpelle ses camarades sur les réseaux sociaux. Elle estime que le mouvement a besoin d'un référent pas département.

Refus d'un soutien politique ou syndical

Les "gilets jaunes" ont-ils un avenir en restant seuls ? Jusqu'à présent, tous refusent le soutien des partis politiques comme des syndicats. Pour obtenir gain de cause, la mobilisation doit être maintenue dans la durée et afficher des revendications plus claires selon le politologue Romain Pasquier. "Peut-être qu'un mouvement très original, très fluide, pourrait avoir plus d'impact sur ce gouvernement droit dans ses bottes", indique-t-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne