"Gilets jaunes" : les irréductibles qui persistent

France 2

Ils ne sont plus que quelques milliers sur l'ensemble du territoire, le mouvement des "gilets jaunes" s'essouffle. Mais certains, obstinés, résistent et réinstallent les barrages pour y passer la nuit. 

Sens (Yonne), une petite ville de 27 000 habitants, et ses irréductibles "gilets jaunes". Cinq jours qu'ils tiennent plusieurs ronds-points au sud de la ville, de jour comme de nuit, et ralentissent le trafic pour exprimer leur lassitude. Ils ont tout organisé pour durer, et demandent le soutien des habitants. Ils ont aussi sollicité des entreprises locales pour récupérer des palettes de bois et ainsi entretenir le feu. 

Les rondes des "gilets jaunes"

Et pour continuer à tenir les barrages, ces "gilets jaunes" ne comptent pas leurs heures. L'un part travailler, à quelques kilomètres de là, un autre s'apprête à prendre le relais. L'objectif : tenir le plus longtemps possible, coûte que coûte. À Sens, les "gilets jaunes" ne comptent pas bouger de ce rond-point. Pour beaucoup, rejoindre la manifestation samedi 24 novembre à Paris est trop compliqué à organiser.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne