"Gilets jaunes" : des barrages maintenus après les annonces du gouvernement

En direct de l'autoroute A8 dans les Bouches-du-Rhône, Caroline Sinz fait le point sur le blocage du péage de La Barque par les "gilets jaunes".

Au péage de La Barque sur l'autoroute A8 dans les Bouches-du-Rhône, le barrage tenu par des "gilets jaunes" n'est pas levé après les annonces d'Édouard Philippe mardi 4 décembre. "Les 'gilets jaunes' n'ont pas du tout l'intention de quitter ce péage de La Barque quelles que soient les annonces faites par le gouvernement aujourd'hui [mardi 4 décembre], détaille Caroline Sinz en direct sur place. Ce matin, ils sont environ 150 'gilets jaunes'. Ils se relaient ici jour et nuit. Parmi eux, beaucoup de femmes, des retraités, beaucoup de gens qui travaillent aussi", poursuit la journaliste.

Le moratoire : "un langage d'huissier" 

Interrogés sur les mesures annoncées, comme le moratoire sur la hausse des taxes sur le carburant, certains ont réagi. "Ce n'est pas suffisant. Ce n'est pas l'heure des négociations, il faut tout changer, il faut tout reprendre à zéro", déclare un homme. Pour un autre, le moratoire "est un langage d'huissier, c'est un report, cela veut dire que dans trois mois on va ré-augmenter". Une femme, elle, réclame la destitution du président de la République avant d'arrêter de bloquer le péage. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne