"Gilets jaunes" : des annonces jugées insuffisantes

FRANCE 3

Les mesures évoquées peuvent-elles apaiser la colère des "gilets jaunes" ? Tour d'horizon des opinions des manifestants.

À Thillois (Marne), près de Reims, les "gilets jaunes" sont suspendus aux nouvelles. Ils apprennent ainsi l'annonce du moratoire sur la taxe des carburants par la radio. Ce geste d'apaisement de la part du gouvernement est cependant jugé insuffisant. "Ce n'est pas tout ce qu'on attendait (...) On essaye de nous calmer avec le moratoire, mais ce n'est pas tout ce qu'on voulait", déclare une manifestante. C'est le même son de cloche près de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), 500 kilomètres plus loin. L'annonce est accueillie avec méfiance. "Je ne sais pas si c'est une avancée ou si c'est une tentative de leur part pour dire : on leur en donne un peu et peut-être qu'ils vont rentrer chez eux", témoigne un homme.

Des "gilets jaunes" toujours mobilisés

Tous s'accordent à dire qu'il n'y a pas que le prix des carburants dans leurs revendications. Près de Dijon (Côte-d’Or), les "gilets jaunes" attendent également un ensemble de mesures qui amélioreraient le pouvoir d'achat. Ils regrettent une réaction du gouvernement beaucoup trop tardive. Partout en France, comme près de Cambrai (Nord), les "gilets jaunes" se disent toujours autant mobilisés. Certains ont même déjà manifesté l'intention de se rendre à Paris samedi 8 décembre.

Retrouvez mardi 4 décembre une émission spéciale "gilets jaunes" sur France 3 à 21 heures. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne