"Gilets jaunes" : ce qu'ils attendent d'Emmanuel Macron

FRANCE 3

Après 24 jours de mobilisation sur certains barrages et un week-end de manifestations, les "gilets jaunes" attendent beaucoup du discours télévisé d'Emmanuel Macron, prévu lundi 10 décembre à 20 heures.

Emmanuel Macron n'a pas encore parlé, lundi 10 décembre, mais à Montauban (Tarn-et-Garonne), les "gilets jaunes" attendent ce soir le président au tournant. Ils souhaitent qu'Emmanuel Macron enlève la CSG et qu'il augmente le smic. Le président de la République va devoir convaincre et regagner la confiance de ces Français en détresse. "Il ne fédère pas le peuple, il ne parle pas au nom du peuple", analyse un manifestant. La liste des conditions à remplir pour calmer les esprits est longue et apparemment pas négociable. "Déjà, qu'il remette en place l'ISF, qu'il remonte le smic et qu'il baisse les taxes", demande un "gilet jaune".

Pas de concession possible

"Il va vraiment falloir qu'il fasse quelque chose ou qu'à un moment il démissionne", explique une femme. Après trois semaines de mobilisation, les esprits sont sans concession. Ils ne veulent pas de "mesurettes". "Déjà, ils n'ont qu'à s'attaquer à l'évasion fiscale, là ils vont récupérer de l'argent", dénonce un homme sur un barrage.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne