"Gilets jaunes" : affrontements sur les Champs-Élysées

France 3

La journée de mobilisation des "gilets jaunes" à Paris a donné lieu à des affrontements sur les Champs-Élysées (Paris) entre les casseurs et les forces de l'ordre ce samedi 24 novembre.

Voici la "plus belle avenue du monde" après une journée d'affrontements. Le quartier des Champs-Élysées (Paris) porte toujours les stigmates de la colère des "gilets jaunes" et de la violence des casseurs ce samedi 24 novembre au soir. Des casseurs qui ont continué à se heurter toute la soirée aux forces de l'ordre, sous le regard dépité de certains manifestants. "Malheureusement, ce ne sont pas des "gilets jaunes"", regrette un "gilet jaune". Tout au long de la journée, la tension n'a cessé de monter. À 10h du matin, 5 000 "gilets jaunes" tentent de rallier la place de la Concorde. Ils sont très vite bloqués par les CRS et repoussés avec des gaz lacrymogènes. La situation s'envenime.

69 personnes interpellées

Certains descellent des pavés pour en faire des projectiles. Une cabane de chantier est incendiée. Des barrières arrachées prennent des allures de barricade. Des feux sont allumés un peu partout par un noyau dur de manifestants, qui défend son action. "C'est pas bien, mais on n'a pas le choix pour gagner du terrain", explique l'un d'entre eux. Les heurts se poursuivent toute l'après-midi. En fin de journée, l'avenue est dégagée par les forces de l'ordre. Au total, 69 personnes ont été interpellées dans la capitale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne