En tournée dans le nord et l'est de la France, Emmanuel Macron veut rassurer les Français

FRANCE 2

Le journaliste Jeff Wittenberg, en direct de Charleville-Mézières (Ardennes), fait le point sur la visite présidentielle mercredi 7 novembre. 

Un Conseil des ministres exceptionnel, délocalisé, s'est tenu mercredi 7 novembre à Charleville-Mézières (Ardennes). L'annonce de la création de 1 000 emplois sur un ancien site de PSA tombe bien pour le chef de l'État, pris à partie sur la question du pouvoir d'achat. "C'est même le fil rouge de cette itinérance présidentielle", précise le journaliste Jeff Wittenberg en direct de Charleville-Mézières. "Mercredi matin encore, le président était interpellé. Un passant a évoqué 'le racket' que constitue la hausse des prix du carburant. Un autre, un retraité, s'est plaint de la hausse de la CSG", poursuit le journaliste. "Le Conseil des ministres délocalisé a été décidé dans ce département des Ardennes parce que c'est un des dix départements les plus défavorisés du pays".

Commémorer l'armistice de 1918

La visite présidentielle est aussi tournée vers la commémoration de l'armistice de 1918. Emmanuel Macron s'est exprimé sur le maréchal Pétain. "Il a, dit-il, été un grand soldat de la Première Guerre mondiale, avant de conduire des choix funestes pendant la Seconde Guerre mondiale (...) Le maréchal Pétain sera honoré parmi huit autres maréchaux de la Grande Guerre. Cela se passera samedi aux Invalides, à Paris", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne