Pénurie de carburants : la CGT divise le web

France 3

Sur les réseaux sociaux, c'est toujours la course aux carburants qui fait réagir les internautes. Un tiers des stations de l'Hexagone souffre de pénurie.

"Désormais, seuls les conducteurs munis de la carte Citerne (du jeu Mille bornes, NDLR) seront acceptés", peut-on lire sur Twitter ce mercredi. Depuis six jours, les pro et les anti-loi Travail se retrouvent sur les réseaux sociaux. Il y a ceux qui veulent d'autres moyens de lutte : "Pourquoi ils ne balancent pas le carburant gratos aux gens s'ils veulent faire chier le gouvernement et pas la population ?"

"Nous allons tous sombrer"

Mais surtout, on se déchire : "Oui, c'est chiant. Mais on vous impose une loi qu'une immense majorité refuse c’est bien plus chiant" ; "Parce que ce gouvernement est sourd, odieux et méprisant, #JeSoutiensLaGreve et les #Blocages". En face, on tape sur le syndicat : "La CGT paralyse le pays, sans essence ni (bientôt) électricité, nous allons tous sombrer" ou "Il est temps d'arrêter les leaders de la CGT qui sabotent l'économie pour sauver leur rente alors que leurs adhérents se barrent".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne