Les cinq conseils pour économiser de l'essence en conduisant

Un automobiliste en panne d\'essence se fait aider pour amener sa voiture jusq\'aux pompes à essence d\'une station-service le 21 mai à Lille.
Un automobiliste en panne d'essence se fait aider pour amener sa voiture jusq'aux pompes à essence d'une station-service le 21 mai à Lille. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Il existe quelques astuces simples qui vous permettront de consommer un peu moins.

Quand la ressource manque, il peut être précieux de savoir l'économiser. Que ce soit dans votre conduite ou dans vos équipements, quelques astuces simples permettent de réduire votre consommation de carburant. De nombreux stations-service font face à des problèmes d'approvisionnement en raison d'une grève des conducteurs de camions transportant des matières dangereuses. Pour éviter de longues files d'attente, franceinfo vous livre cinq conseils pour ne pas vous retrouver trop vite à sec.

>> CARTE. Grève des transporteurs de matières dangereuses : y a-t-il encore du carburant près de chez vous ?

1Prenez la voiture seulement quand c'est nécessaire

Ne prenez pas votre voiture quand vous pourriez vous en passer. Les trajets de moins de 3 km sont proportionnellement ceux qui consommeront le plus de carburant, car le moteur n'a pas eu le temps de chauffer. 

2Vérifiez votre voiture avant de prendre la route

Un petit tour de votre voiture avant de prendre la route peut se révéler précieux. Commencez par vérifier la pression des pneus : s'ils ne sont pas assez gonflés, votre voiture consommera plus. N'hésitez pas à les changer, il existe des pneus "verts" qui vous feront économiser du carburant. Vérifiez aussi vos niveaux d'huile et de liquide de refroidissement : une voiture bien entretenue consomme moins de carburant.

Tant que vous y êtes, sortez de votre coffre tout ce qui l'encombre, car cela alourdit votre voiture et augmente donc votre consommation. Démontez aussi vos barres de toit  ou votre galerie, si vous n'en avez pas l'utilité : lorsque vous roulez à 120 km/h, elles occasionnent 10% de consommation en plus, indique La Voix du Nord

3Adoptez une conduite souple

La clé de l'éco-conduite, c'est l'anticipation. Regardez loin devant vous pour adapter votre conduite à la route et au trafic. Essayez de rouler le plus possible à vitesse constante et sans à-coups. N'accélérez pas brutalement, respectez les distances de sécurité et ne freinez pas au dernier moment, mais ralentissez progressivement en rétrogradant et en vous servant du frein moteur. Au feu, en ville, n'hésitez pas à couper votre moteur pour qu'il ne tourne pas inutilement.

Sur la route, passez les vitesses au bon moment, conseille ConsoGlobe. Si vous roulez en diesel, changez de rapport lorsque votre moteur atteint les 2 000 tours/minute. Si vous carburez à l'essence, ce sera à 2 500 tours/minute.

Dans les côtes, réduisez la vitesse pour ne pas trop solliciter le moteur. De même, dans les descentes, lâchez l'accélérateur et restez sur le plus grand rapport pour diminuer l'effet du frein moteur.

4Roulez moins vite

Roulez moins vite, vous ferez des économies : 10 km/h de moins au compteur c'est 10% de carburant économisé. Si vous roulez à 120 km/h au lieu de 130 km/h sur l'autoroute, vous économiserez 1 litre d'essence au 100 km et vous n'arriverez que 4 minutes plus tard.

5N'abusez pas de la climatisation

Mettre en route la climatisation vous fera consommer jusqu'à 20% de carburant en plus, ne l'allumez pas au moindre coup de chaud. En ville, vous pouvez toujours baisser un peu la vitre pour vous procurer un peu d'air. A l'inverse, dès que vous atteignez 80 km/h fenêtre ouverte, le vent s'engouffre dans votre voiture, cela augmente votre résistance à l'air et donc votre consommation. Dans ce cas, mieux vaut lancer la clim'.