"Gilets jaunes" : restrictions sur le carburant dans le Finistère

FRANCE 3

Certains blocages des "gilets jaunes" commencent à avoir des conséquences. Total fait état de 11 dépôts majeurs de carburant bloqués et 15 de ses stations-service sont en état de pénurie totale ou partielle.

Plusieurs dizaines de stations-service sont en rupture totale ou partielle de carburant, dans le Finistère et dans le Morbihan. La semaine qui commence s'annonce donc compliquée pour les automobilistes bretons. "Je pense que d'ici mercredi, je suis à sec !", déclare un homme à la pompe, qui précise avoir besoin de sa voiture pour aller travailler. "S'il n'y a pas de voiture, on n'ira pas, ou alors on va se débrouiller autrement", poursuit-il. Dimanche 2 décembre, le préfet du Finistère a limité la distribution de carburant à 30 euros par véhicule et par jour, et jusqu'à 200 euros pour les poids lourds.

Des dépôts bloqués

À travers le département, les dépôts de carburant sont bloqués. Comme à Lorient dans le Morbihan, où des salariés ont été rejoints par des "gilets jaunes". "On s'est créé une sorte de famille alors qu'on ne se connaissait pas. Aujourd'hui, on mange ensemble", explique un manifestant. "On veut juste pouvoir vivre correctement du fruit de notre travail", poursuit-il.La préfecture de Bretagne a estimé lundi 3 décembre qu'il n'y avait pas de risque de rupture d'approvisionnement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne