"Gilets jaunes" : à Paris, des affrontement entre forces de l'ordre et manifestants

FRANCE 2

À Paris, les dégâts sont moins importants en fin de journée, samedi 8 décembre, qu'à la fin du samedi précédent. 1 385 personnes ont été néanmoins interpellées un peu partout en France, selon le ministère de l'Intérieur.

La matinée s'est déroulée dans le calme, mais l'après-midi fut beaucoup plus agitée samedi 8 décembre. À Paris, le mouvement des "gilets jaunes" achève son quatrième samedi de mobilisation. Et à la nuit tombée sur les Champs-Élysées, certains manifestants cherchent encore à en découdre avec les forces de l'ordre. L'après-midi a été émaillée de violence un peu partout dans la ville, notamment autour de l'Étoile et des Champs-Élysées ou encore sur les Grands Boulevards.

Des casseurs en "gilets jaunes"

Barricades, sapins en feu, voitures incendiées, jets de projectiles... En face, les forces de l'ordre tirent des gaz lacrymogènes pour disperser la foule. Mais c'est une guerre de position qui se dessine dans les rues de la capitale. Des manifestants ont aussi saccagé des vitrines de l'avenue, des "casseurs" selon un "gilet jaune" qui ne cache pas son amertume. Cette journée reste bien moins violente que la semaine dernière.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne