"Ne pas nourrir son animal dans les heures qui précèdent le départ" : une vétérinaire donne ses conseils pour partir en voyage

Un petit chien dans le vent a la portière d\'une voiture sur l\'autoroute de Rabat (Maroc) le 2 juillet 2008. (Photo d\'illustration)
Un petit chien dans le vent a la portière d'une voiture sur l'autoroute de Rabat (Maroc) le 2 juillet 2008. (Photo d'illustration) (JOELLE VASSORT / MAXPPP)

Catherine Flechaire, vétérinaire à Paris, est revenue, samedi pour franceinfo, sur les points importants avant de partir en voyage avec son animal de compagnie.

Partir en vacances avec son animal de compagnie est toujours sujet à des interrogations. En ce week-end de chassé-croisé, il est important de prendre ses précautions si l'on voyage avec un animal, rappelle, samedi 29 juillet, sur franceinfo Catherine Flechaire, vétérinaire à Paris : "L'idée est de ne pas le nourrir dans les deux ou trois heures qui précèdent le départ pour qu'il n'ait pas de besoins pressants à faire pendant le transport."

franceinfo : Quels premiers gestes sont à adopter en priorité quand on part en vacances avec son animal de compagnie ?

Catherine Flechaire : En voiture, en train ou même en avion, il est important pour le chien ou le chat de le rassurer et de lui assurer un certain confort. L'idée est de ne pas le nourrir dans les deux ou trois heures qui précèdent le départ pour qu'il n'ait pas de besoins pressants à faire pendant le transport. On devrait même supprimer l'eau une heure avant de partir et sortir le chien longuement avant le départ. Pendant les trajets en voiture, on peut faire des pauses, abreuver son chien et le sortir. Le train et l'avion sont différents. On peut prévoir un petit encas pour son animal, si on l'a avec soi, lors des voyages très longs en avion. Mais, il faut donner très peu de nourriture pour qu'il n'ait pas de troubles digestifs ou de besoins.

Des animaux peuvent-ils se sentir mal pendant un trajet ?

Le mal des transports existe chez les chiens et les chats. Ils peuvent avoir envie de vomir. Ils ont le droit d'avoir peur aussi. Si son animal, chien ou chat, se met à baver ou à vocaliser, c'est qu'il a peur en transport ou qu'il a des nausées. On peut donc être amené à avoir des médicaments avec soi que l'on demande à son vétérinaire, comme des anti-vomitifs, des médicaments pour calmer et rassurer l'animal. Le mieux est d'avoir les médicaments les plus doux possible pour ne pas faire dormir l'animal mais le déstresser. Ce genre de traitements est à prendre quelques jours avant le départ pour que l'animal ait un taux de stress qui s'abaisse progressivement. Il aura un état d'esprit beaucoup plus serein et sera beaucoup plus apte à supporter le stress du transport.

Quelles consignes de sécurité donneriez-vous pendant un trajet en voiture ?

En termes de sécurité, il est extrêmement important de mettre son chat dans un panier. La voiture, ce n'est pas le salon. Il y a des vibrations, cela peut faire peur à l'animal. Et puis, il peut se passer des choses désagréables. Si on a un accident bénin, on ouvre les portières très vite parce qu'on a eu peur, le chat a été stressé aussi et il part droit devant lui. Il reste un animal chasseur et joueur. Si on a un insecte qui rentre dans la voiture, il peut sauter sur le conducteur et provoquer des accidents. Il est bien que l'animal ait un doudou, un objet pour le rassurer, si on part en train, parce que c'est un univers étranger. C'est plutôt une bonne chose qu'il ait un point de repère avec lui. La particularité des voyages en avion, c'est que beaucoup d'animaux doivent aller en soute. Je déconseille de le faire avec des animaux âgés ou largement adultes qui ne l'ont jamais fait. Il vaut mieux commencer avec un chiot qui va se rendre compte progressivement que tout se passe bien. Il faut commencer jeune pour que l'animal puisse s'habituer à la chose.

"Il est bien que l'animal ait un doudou, un objet pour le rassurer, parce que c'est un univers étranger", Catherine Flechaire
--'--
--'--

Vous êtes à nouveau en ligne