Nantes : aucun tram, peu de bus après une agression

(Quasiment ni bus, ni tram ce lundi matin à Nantes © Radio France / Marion Fersing)

Le personnel exerce son droit de retrait après l'agression d'un conducteur samedi soir. Jusqu'à mardi soir, le trafic sera fortement perturbé.

Le Tan, le réseau de transports en commun de Nantes Métropole, confirme qu'un mouvement social perturbe la circulation de son réseau depuis la prise du service lundi matin. Aucun tram ne circule, mais le réseau des bus n'est qu'en partie concerné. Une vingtaine de lignes fonctionne normalement, précise le Tan sur son compte Twitter. Et les perturbations doivent durer jusqu'à mardi soir, malgré la fête de la musique. 

Les salariés font valoir leur droit de retrait, après que la dégradation de la porte de la cabine du conducteur d'un tram, dans la nuit de samedi à dimanche. Le conducteur n'est pas blessé mais choqué, rapporte France Bleu Loire Océan. Le président de la Semitan Pascal Bolo demande plus de policiers dans le quartier Bellevue où le tramway a été vandalisé.  

Vous êtes à nouveau en ligne