Hautes-Garonne : un dépôt de carburant bloqué à Lespinasse

France 3

À quoi faut-il s'attendre pour la journée du mardi 20 novembre ? À Lespinasse près de Toulouse (Haute-Garonne), la journaliste Ozlem Unal fait le point sur la mobilisation des "gilets jaunes".

Au troisième jour de la mobilisation des "gilets jaunes", à quoi faut-il s'attendre dans les jours à venir ? La journaliste Ozlem Unal se trouve à Lespinasse en Haute-Garonne devant le dépôt pétrolier de Total. "Ici les 'gilets jaunes' sont plus déterminés que jamais. C'est simple, ils ont tout prévu : des sandwichs, de la soupe. Ils ont même allumé un feu pour se réchauffer, car ils vont dormir ici", indique la journaliste.

"Ils ne veulent rien lâcher"

Au matin du lundi 19 novembre, ils étaient une trentaine et dans la soirée, ils sont une centaine à bloquer le dépôt de carburant. "Ils ont pu compter sur le soutien des chauffeurs poids lourds qu'on a entendu klaxonner toute la journée", rapporte Ozlem Unal. En France, il a eu six dépôts de carburant bloqués, notamment à Fos-sur-Mer dans les Bouches-du-Rhône et près de Rennes en Ille-et-Vilaine. "Depuis samedi, ce qu'ils nous disent c'est qu'ils ne veulent rien lâcher", conclut Ozlem Unal.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne