"Gilets jaunes" : des députés de la majorité s'interrogent

France 3

Même au sein de la majorité, le mouvement des "gilets jaunes" divise. Certains estiment que l'exécutif ne répond pas concrètement à la souffrance des Français.

Elle est la première à avoir allumer la mèche : Brigitte Bourguignon, présidente de la Commission des affaires sociales, dénonce l'inflexibilité du gouvernement. Un sentiment relayé sur les réseaux sociaux par d'autres députés En Marche. "Transition écologique indispensable, mais là, on va trop vite, ça engendre trop de violence", estime Patrick Vignal, député LREM de l'Hérault.

Une majorité divisée

Mardi 20 novembre, le Premier ministre a écarté la proposition de la CFDT de faire une grande conférence, mais dans la majorité, tous ne sont pas du même avis. "La bonne manière de faire, c'est effectivement de se mettre autour de la table avec les corps intermédiaires, mais je pense qu'il faut aller au-delà", estime Aurélien Taché, député du Val-d'Oise. Un groupe de députés propose notamment l'instauration de microcrédits pour permettre le changement de véhicules.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne