A Rouen, une voiture force le passage dans le cortège des "gilets jaunes" et blesse au moins trois personnes

Une voiture a renversé plusieurs personnes à Rouen, lors d\'une manifestation de \"gilets jaunes\", le 16 février 2019. 
Une voiture a renversé plusieurs personnes à Rouen, lors d'une manifestation de "gilets jaunes", le 16 février 2019.  (WILLIAM_LACAILL / TWITTER)

L'automobiliste a paniqué après que son véhicule ait été pris à parti par plusieurs dizaines de manifestants. 

Un coup de sang qui a fait trois blessés. A Rouen, un automobiliste bloqué par des manifestants, a forcé le passage et renversé plusieurs personnes, samedi 16 février lors de la quatorzième journée de mobilisation des "gilets jaunes". Deux sont légèrement touchées à la cheville et un à la tête, d'après nos informations. Elles ont été transportées au CHU de Rouen. 

Des vidéos prises quelques minutes après l'incident et été postées sur Twitter montrent plusieurs personnes au sol, prises en charge par les "streets médics", les bénévoles chargés de porter secours aux manifestants blessés et par les pompiers dépêchés sur place. 

"Ils ont commencé à frapper la bagnole" 

Les faits ont eu lieu vers 16h30, alors que le cortège des "gilets jaunes" défilait sur l'avenue du Mont Riboudet, à un feu de circulation. Un témoin qui travaille chez le concessionnaire Seat de Rouen, décrit la scène à franceinfo : "Une voiture a voulu passer quand c'est passé au vert, elle a fendu la foule doucement. Un 'gilet jaune' a donné un coup de pied dans la voiture. Le conducteur s'est arrêté 50 mètres plus loin dans le virage. Il était très énervé", explique-t-il. Selon ce témoin, une trentaine de gilets jaunes sont alors arrivés en courant autour de son véhicule.

Ils ont commencé à frapper la bagnole : ils ont mis des coups de pied dans la carrosserie et dans le carreau.un employé de Seat à Rouen, témoin de la scèneà franceinfo

Le conducteur est alors remonté à bord de son véhicule et a démarré alors qu'il se trouvait au milieu de la foule, manifestement paniqué. A bord de son véhicule se trouvaient sa femme et son bébé, a indiqué une source policière à France 3. L'homme s'est depuis rendu au commissariat. 

Vous êtes à nouveau en ligne