Métro de Paris : les chantiers s'accélèrent en attendant les JO de 2024

France 2

Le métro parisien continue de tisser sa toile dans les banlieues. Avec une échéance clé : les Jeux olympiques de 2024.

Des airs de cathédrale moderne, 20 mètres de hauteur, du béton et des arches : la nouvelle station Mairie de Saint-Ouen est le symbole d’un métro qui continue de s'étendre dans les banlieues. Le prolongement de la ligne 14, au nord de Paris, doit être prêt dans deux semaines. Dans les quatre nouvelles gares qui doivent être inaugurées, un concert d’outils se fait entendre avant le jour J, et il ne faut pas tarder. Le prolongement de la ligne a pris un an et demi de retard, puis trois mois et demi de plus pendant le confinement, alors que la facture atteignait déjà 1,5 milliard d’euros.

Sept stations, 14 kilomètres de voies

Si au nord de Paris, les travaux touchent à leur fin, au sud, le prolongement qui doit relier la capitale à l'aéroport d'Orly en vingt minutes est loin d’être terminé. Vitesse moyenne : 12 mètres par jour. Sept nouvelles stations et 14 kilomètres de voies doivent être mis en place, et cette fois, aucun retard n’est permis. "Il faudra que des métros circulent pour les Jeux olympiques de 2024. Un objectif ambitieux de l’aveu même de la RATP", détaille Julien Bigard, journaliste à France Télévisions, pour le 13 Heures du dimanche 29 novembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne