Mal de mer : comment le soigner ?

France 2

De nouvelles technologies permettent de traiter ce mal de mer qui est la hantise des navigateurs.

Les navigateurs plus chevronnés l'ont surmonté, les moins aguerris en garde un souvenir redoutable et les pêcheurs professionnels ont appris à vivre avec. Mais pour les novices, il existe des moyens de le prévenir. Mais en fait, c'est quoi le mal de mer ? C’est un dérèglement des signaux envoyés par les yeux, l’oreille interne et la voûte plantaire de l'homme, qui sont habitués aux déplacements horizontaux et non verticaux, comme ceux de la houle. Le mal de mer est l'ennemi numéro 1 de Stanislas Thuret, skipper, qui s'apprête à partir pour une mini transatlantique en solitaire. Son objectif remporter à tout prix cette course de 8 000 kilomètres.

Comment y résister ?

Pour gagner, il a appris à reconnaître les premier signes du mal de mer. "J'ai souvent les mains moites, puis après je vais avoir chaud, je vais avoir froid. Puis après je sens que ça commence à me brasser un peu le ventre. Souvent le fait de vomir libère un peu tout ça", décrit le jeune navigateur. "Les marins se plaignent pour la plupart des mouvements de pilonnement. Donc on a choisi de reproduire ces mouvements avec une amplitude importante de 1 mètre 40 ", explique le Dr Lois Bonne, chef du service ORL de l'hôpital d'instruction des armées à Brest (Finistère). Ce médecin utilise un casque de réalité virtuelle pour déclencher le mal de mer, ce qui pourrait permettre au cerveau de s'habituer, et à l'avenir de résoudre ce malaise.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne