Les transports peuvent-ils devenir gratuits partout en France ?

FRANCE 2

L'agglomération de Dunkerque (Hauts-de-France) devient la championne d'Europe des transports gratuits. Pour autant, l'expérience a déjà été tentée ailleurs en France.

Au total, 22 villes ont franchi le pas en France de rendre le transport gratuit. En général, ce sont des petites ou moyennes communes comme Niort (Nouvelle-Aquitaine), Libourne (Nouvelle-Aquitaine), Aubagne (Provence-Alpes-Côte d'Azur), Châteauroux (Centre-Val de Loire) ou Compiègne (Hauts-de-France), qui était la première ville à avoir instauré la gratuité, il y a 43 ans. En général, la gratuité des transports entraîne une augmentation de la fréquentation. Les usagers y trouvent leur compte financièrement. L'économie peut atteindre jusqu'à 2 000 euros par an pour une famille de quatre personnes.

Difficilement envisageable à Paris

Néanmoins, la gratuité dans les transports dans les grandes villes est difficilement envisageable. En général, elle a été mise en place dans des communes où il y avait peu d'usagers et où les bus étaient déjà financés par les collectivités locales. Pour rendre le transport gratuit à Paris (Île-de-France), la facture s'élèverait à 2,8 milliards euros pour la mairie de Paris.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne