Les pilotes d'Air France poursuivent la grève jusqu'au 26

(Les pilotes d'Air France ont voté samedi la poursuite de la grève jusqu'à vendredi prochain (26/09) © Maxppp)

Les pilotes d'Air France qui protestent contre le projet de développement de la filiale à bas coûts Transavia, ont voté la poursuite du mouvement de grève jusqu'au vendredi 26 septembre inclus, a annoncé le syndicat majoritaire, SNPL Air France Alpa. Son porte-parole, Guillaume Schmid, explique sur France info les motifs de cette mobilisation.

 

Guillaume Schmid, porte-parole du syndicat SNPL : "Nous demandons à Alexandre de Juniac de retirer son projet"
--'--
--'--
La grève des pilotes d'Air France est donc reconduite pour quatre jours supplémentaires à partir de lundi prochain. Cette grève, déjà reconduite une fois, témoigne de l'enlisement des négociations entre la direction d'Air France-KLM  et les pilotes de la compagnie, qui selon Guillaume Schmid, porte-parole du SNPL, syndicat majoritaire, "ont bien compris le véritable dessein " d'Alexandre de Juniac (PDG du groupe) concernant Transavia Europe. "Aujourd'hui, Alexandre de Juniac souhaite investir un milliard d'euros, soit la totalité des efforts des personnels d'Air France, dans la création d'une entité basée au Portugal qui n'a pour seul et unique but la délocalisation, le dumping social et de contourner fiscalement l'Etat français, les taxes et les charges qui pèsent en France, pour créer une société basée au Portugal et venir piller de l'extérieur le marché français ", dénonce-t-il sur France Info au micro de Sophie Delpont. "Nous disons non. Nous demandons solennellement à Alexandre de Juniac de retirer son projet parce que nous pensons qu'on a aujourd'hui mieux à faire que d'investir ce milliard d'euros dans une société étrangère ", poursuit-il. 

"Le conflit va se poursuivre et empirer "

Les négociations se poursuivent dans un climat tendu. "Le SNPL a rendu public ses dernières heures sont projet détaillé et étayé ", indique Guillaume Schmid. "Air France en a pris connaissance depuis le début de la grève mais n'a pas étudié nos propositions et les a écartée d'un revers de main ", lance-t-il. "Aujourd'hui, on déplore cette situation et je pense que le conflit va se poursuivre et va empirer ", le porte-parole du syndicat. 

38% des vols assurés dimanche

Le trafic reste donc toujours très perturbé. Air France prévoit d'assurer 45% de ses vols ce samedi et seulement 38% demain dimanche. 

Vous êtes à nouveau en ligne