La présence des forces de l'ordre va être "renforcée" dans le métro parisien, pour lutter contre le trafic de drogue

Un policier patrouille dans le métro, à Paris, le 2 novembre 2016.
Un policier patrouille dans le métro, à Paris, le 2 novembre 2016. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

Cette mesure vise "en particulier" les lignes 4 et 12, ont indiqué vendredi la RATP et les autorités à l'issue d'une réunion avec les syndicats.

La présence des forces de l'ordre dans le métro parisien va être "renforcée" pour lutter contre le trafic de drogue, ont indiqué la RATP et les autorités, vendredi 19 janvier, à l'issue d'une réunion avec les syndicats. Les agents de sécurité de la RATP et les policiers de la Brigade des réseaux franciliens seront davantage présents sur les lignes les plus sensibles, "en particulier" les lignes 4 et 12. Par ailleurs, le parquet de Paris va créer un Groupe local de traitement de la délinquance, "dont l'objectif sera de traiter le problème des stupéfiants dans les transports".

Les syndicats Unsa, CGT et SUD dénonçaient depuis plusieurs jours l'insécurité provoquée par le trafic et la consommation de drogues dans le métro. "Les salariés et les usagers sont excédés, exaspérés et n'en peuvent plus", a affirmé la CGT, qui avait appelé, comme SUD, les agents de la ligne 12 à faire grève vendredi. L'Unsa, syndicat majoritaire à la RATP, a déploré avec l'association SOS Usagers une situation "pas acceptable" avec des "toxicomanes souvent agressifs et dangereux".