La ministre des Transports veut empêcher les trottinettes électriques de circuler sur les trottoirs

La ministre des Transports, Elisabeth Borne, à l\'Assemblée nationale, le 23 octobre 2018.
La ministre des Transports, Elisabeth Borne, à l'Assemblée nationale, le 23 octobre 2018. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

Devant l'Assemblée nationale, Elisabeth Borne a dit vouloir créer une nouvelle catégorie de véhicules pour les trottinettes électriques.

"Nous allons créer une nouvelle catégorie de véhicule dans le Code de la route. Ces engins pourront circuler sur les pistes, les bandes cyclables mais pas sur les trottoirs, a déclaré la ministre des Transports, Elisabeth Borne, devant l'Assemblée nationale, mardi 23 octobre. Nous donnerons un cadre aux services de 'free floating' [véhicules en libre-service]", a-t-elle précisé.

"Il en va de la sécurité des piétons comme des utilisateurs. Nous ne pouvons pas laisser des engins circulant à 20 ou 30 km/h mettre en risque la sécurité des piétons sur les trottoirs", a estimé la ministre.

Selon des chiffres de la Sécurité routière, 284 personnes ont été blessées et cinq sont mortes à trottinette et à rollers en France en 2017, soit une augmentation de 23% par rapport à 2016. Selon une étude publiée le 18 octobre par la Fédération des professionnels de la micro-mobilité (FP2M), le marché des engins de déplacement personnel (EDP), trottinettes, gyropodes et autres hoverboards, a progressé de 57% en 2017 et devrait croître à nouveau de 32% cette année, tiré notamment par l'essor de la trottinette électrique. 

Vous êtes à nouveau en ligne