Intercités : un réseau vieillissant et déficitaire

FRANCE 2

Sur le plateau du 13 heures, Jean-Paul Chapel explique pourquoi le réseau ferroviaire peut être prochainement réorganisé.

On a appris ce 26 mai qu'un rapport remis au Ministère des transports préconisait de restructurer le réseau Intercités. Il faut dire que cette offre de la SNCF peine à être financièrement viable, comme l'explique Jean-Paul Chapel sur le plateau de France 2. Le déficit "représente en moyenne 25% du coût total et dérape : 400 millions d'euros cette année, 450 millions l'an prochain".

Des trains vétustes et des offres très inégales

Pour le journaliste, cette situation financière s'explique par "le mauvais état général de ces lignes, un matériel vieillissant et un parc hétéroclite : un tiers des lignes n'est pas électrifié. Résultat : des problèmes de ponctualité et des voyageurs qui désertent. En deux ans, le trafic a chuté de 15%." Coincé entre le TGV et le TER, l'ancien train Corail peine à trouver sa place, et fait face à la concurrence de l'avion et des transports routiers.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne