Hollande se rend au salon du Bourget... en avion

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Le chef de l'Etat passe une bonne partie de la journée au salon aéronautique : longue visite, démonstrations aériennes et table-ronde avec des chefs d'entreprises. François Hollande est arrivé au Bourget en avion, en compagnie du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian. Sa visite a été perturbée par une intrusion de deux militantes Femen.

Sans doute la visite présidentielle
au plus lourd bilan carbone : François Hollande s'est rendu ce matin en
compagnie de son ministre de la Défense à l'aéroport militaire de Villacoublay,
au sud-ouest de Paris, pour rejoindre l'aéroport du Bourget, au nord, après un
vol de 45 minutes. Son premier vol à bord de l'A400M, le nouvel avion de
transport militaire d'Airbus, l'une de vedettes du salon.

L'A400M peut transporter jusqu'à 37
tonnes sur 3.300 km
et se poser sur des terrains non préparés, même dans le sable, au plus près du
front. Airbus Military espère en écouler quelque 400 exemplaires dans les
trente prochaines années. Déjà 174 commandes à ce jour, venant de sept pays : Allemagne,
Belgique, Espagne, Grande-Bretagne, Luxembourg, Turquie et France bien-sûr.

"Il est prêt et ça va être un
grand succès. Succès pour les armées qui vont l'utiliser, parce que ça va être
un gain de temps - et donc un gain d'argent - et puis succès commercial, et
donc un gain d'emplois" (François Hollande)

Le programme A400M a cependant
accumulé plus de quatre ans de retard sur le planning initial, avec un
dépassement de budget de plus de six milliards d'euros, soit environ 10 %.
Mais François Hollande l'a confirmé, l'A400M "est prêt" et il
sera "au rendez-vous du 14-Juillet".

"Free Femen"

La visite présidentielle a été perturbée par l'intervention intempestive de deux militantes des Femen. Elles ont tenté de se jeter sur le chef de l'Etat en criant "Free Femen" ("Libérez les Femen") , obligeant les gorilles du président à s'interposer. Elles ont été aussitôt menottées et conduites à l'écart par le GSPR (la garde rapprochée du président).
Les deux protestataires criaient également les prénoms des deux Françaises emprisonnées en Tunisie pour avoir manifesté seins nus. 

A l'agenda présidentiel au Bourget
: des démonstrations aériennes et une table-ronde avec des chefs d'entreprises
à la mi-journée. Puis le chef de l'Etat regagnera l'Elysée sans repasser par
Villacoublay, et en voiture cette fois, "parce que j'ai bien conscience
qu'il y a d'autres moyens de transport pour aller du Bourget à Paris",

a-t-il confié.

Vous êtes à nouveau en ligne