VIDEO. Le DRH d'Air France agressé ne veut pas jeter "l’opprobre sur l'ensemble des salariés"

FRANCE 2

Xavier Broseta, directeur des ressources humaines d'Air France, a été à moitié déshabillé par des manifestants lors d'un comité central d'entreprise, avant d'être contraint d'escalader une grille pour s'échapper.

Xavier Broseta, directeur des ressources humaines d'Air France, s'est retrouvé, lundi 5 octobre, torse nu, chemise déchirée. Les violences commises par des manifestants ayant envahi la réunion du comité central d'entreprise (CCE) ont fait au total sept blessés, dont un grave, un vigile désormais sorti du coma.

"Je suis choqué et déçu"

Le DRH, "choqué et déçu", a pris la parole quelques heures après son agression, en costume et cravate, pour calmer le jeu : "Je ne veux pas que l'opprobre soit jeté sur l'ensemble des salariés ou organisations syndicales d'Air France" a déclaré Xavier Broseta.

Air France a annoncé lundi 2 900 nouvelles suppressions de postes et le retrait de 14 avions de sa flotte long-courrier d'ici 2017, au cours d'un comité central d'entreprise interrompu par des violences au bout d'une heure après l'envahissement de la salle par une centaine de manifestants.

Vous êtes à nouveau en ligne