VIDEO. Grève à Air France : un pilote gréviste dévoile ses conditions de travail

JULIEN DUPERRAY et PHILIPPE TURPAUD - FRANCE 2

Devant la caméra de France 2, Guillaume Pollard, un commandant de bord de 46 ans, pilote chez Air France depuis 1998, se défend de bénéficier d'un statut privilégié et met en avant les contraintes liées son métier.

La grève des pilotes d'Air France perdure et se durcit. Au deuxième jour du mouvement social, le mouvement lancé par trois syndicats de pilotes a été aussi massivement suivi mardi 16 septembre que la veille, par 60% des pilotes selon la direction, 75% selon le SNPL AF Alpa, dont le préavis court jusqu'au 22 septembre. Et pour mercredi, la situation ne risque pas de s'améliorer car les négociations entre direction et syndicat n'ont pas abouti.

Un salaire annuel de 125 000 euros nets

Devant la caméra de France 2, Guillaume Pollard, un commandant de bord de 46 ans, pilote chez Air France depuis 1998, se défend de bénéficier d'un statut. Avec un salaire annuel de 125 000 euros nets, l'homme explique les inconvénients rencontrés dans son métier : la fatigue avec le décalage horaire, rester loin de sa famille cinq à six jours lors de ses vols, la responsabilité de transporter des passagers en toute sécurité. 

Vous êtes à nouveau en ligne