Interdit d'espace aérien russe, un vol Air France à destination du Vietnam est obligé de faire demi-tour

Un vol Air France décolle de Paris, le 17 août 2018.
Un vol Air France décolle de Paris, le 17 août 2018. (MAXPP)

L'avion a remis le cap vers Roissy où il s'est posé six heures après le décollage.

"Je n'avais jamais entendu ça, les autres passagers non plus." Un vol Air France qui devait effectuer la liaison entre Paris et Ho-Chi-Minh-Ville (Vietnam) a été obligé de faire demi-tour, jeudi 1er novembre, faute d'autorisation pour survoler l'espace aérien russe, rapporte la compagnie à franceinfo, confirmant une information d'Europe 1.

L'avion a décollé de l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulles à 13h22 sans problème avec 343 passagers à bord. Mais au bout de quelques heures "le capitaine nous annonce que l'on n'avait pas l’autorisation de survoler une partie du territoire russe, et que l’on rentrait à Paris, raconte une passagère à Europe 1. Et je dois avouer que le responsable a confirmé qu'il n'avait jamais vu ça de toute sa carrière."

La faute à un bug informatique en pleine saison, où les catalogues de vols sont susceptibles de changer. "Un dysfonctionnement de la mise à jour de la route au moment du changement de saison aéronautique et non du changement d'heure" est à l'origine du défaut d'autorisation de survoler la Russie, explique Air France à franceinfo. Prévenu du problème au moment où il survolait la Biélorussie, le pilote a remis le cap sur Roissy où l'avion a atterri à 19h11, six heures après le décollage. Certains passagers ont été redirigés vers d'autres vols.

Vous êtes à nouveau en ligne