Grève à Air France : un compte Facebook liste les pilotes non-grévistes

Le comptoir d\'Air France vide dans le hall d\'enregistrement de l\'aéroport de Paris-Orly, le 16 septembre 2014.
Le comptoir d'Air France vide dans le hall d'enregistrement de l'aéroport de Paris-Orly, le 16 septembre 2014. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

La compagnie aérienne française a décidé de porter plainte après la découverte de ce groupe nommé "Anti-jaunes Patrick". La société américaine, ainsi que la Cnil, ont aussi été saisies dès mardi.

Ils ne "like" pas. Au troisième jour de la grève à Air France, des pilotes non-grévistes ont informé la direction qu'un compte Facebook s'était chargé de les recenser. Déplorant des méthodes d'intimidation, la direction d'Air France va déposer plainte, mercredi 17 septembre, auprès du Tribunal de grande instance de Bobigny (Seine-Saint-Denis) "pour entrave à la liberté du travail, détournement de fichiers et abus de confiance", selon un porte-parole de la compagnie française. 

Un "faux profil" baptisé "Anti-jaunes Patrick"

La compagnie aérienne a précisé avoir saisi Facebook, qui a demandé mardi après-midi la clôture de ce "faux profil" baptisé "Anti-jaunes Patrick", qui agit en tant qu'administrateur du groupe. La Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) a également été saisie dès mardi. "Le droit de grève doit être respecté, mais toutes les intimidations à l'encontre des non-grévistes, qui s'élèvent à 40%, doivent être fermement condamnées", a commenté le porte-parole. 

"Nous ne sommes pas au courant de ce compte Facebook, ce n'est en tout cas pas une initiative du SNPL, a affirmé Jean-Louis Barber, président du syndicat majoritaire. Nous la condamnons évidement. Mais si cela existe, cela montre que la base commence à être incontrôlable." Le SPAF, autre syndicat de pilotes ayant appelé à la grève, n'a, quant à lui, pas souhaité faire de commentaires.

Vous êtes à nouveau en ligne