Le contrôle d'identité des passagers est de nouveau obligatoire pour embarquer avec Air France

Un avion Air France à l\'aéroport d\'Orly à Paris, le 11 mai 2018.
Un avion Air France à l'aéroport d'Orly à Paris, le 11 mai 2018. (MAXPPP)

La compagnie avait décidé de mettre fin à ces contrôles le 22 janvier 2018.

Depuis le 27 mai, les passagers sont de nouveau contrôlés avant d'embarquer dans l'avion en France, révèle Var-Matin samedi 9 juin. Si la mesure n'était plus obligatoire depuis le 22 janvier dernier, après la fin de l'état d'urgence en France quelques semaines auparavant, c'est un arrêté ministériel daté du 14 mai qui signe son retour. Le texte, cité par le quotidien, demande à ce que "l'entreprise de transport aérien procède à la vérification de concordance documentaire entre l'identité mentionnée sur la carte d'embarquement valable et un des documents attestant l'identité du passager" lors de la présentation d'un passager à l'embarquement. La compagnie Air France, qui avait mis fin à ces contrôles en janvier, doit donc les rétablir.

Fin avril, nos confrères de France 3 ont révélé qu'il était possible de monter à bord d'un avion sans être contrôlé à Paris. Un journaliste de la chaîne avait en effet pu partir de Roissy Charles-de-Gaulle pour Barcelone avec un billet qui n'était pas à son nom, et sans avoir à présenter de pièce d'identité : seule la carte d'embarquement était vérifiée. Le personnel espagnol avait en revanche vérifié très rapidement si son identité correspondait à son billet, sur le voyage du retour. En France, l'absence de contrôle permettait à Air France de réaliser deux millions d'euros d'économies par an.

Vous êtes à nouveau en ligne