Environnement : planter des arbres suffit-il à réduire l'impact de l'activité économique sur la nature ?

FRANCE 2

Le jour du dérèglement est atteint jeudi 5 mars. À cette date, la France rejette plus de CO2 que son territoire ne peut en absorber. Pourtant, de nombreuses entreprises proposent de compenser leurs émissions de dioxyde de carbone en plantant des arbres. Est-ce efficace et suffisant ?

Pour les entreprises qui polluent, c'est un calcul idéal. L'activité produit du CO2. En compensation, les groupes financent des projets censés capturer le carbone. L'année dernière, un quart des entreprises ont subventionné des projets d'arbres ou des projets d'énergie renouvelable. En prenant l'avion, vous craignez pour votre empreinte carbone, mais la compagnie s'occupe de vous déculpabiliser. Air France par exemple, promet de réduire l'impact de ses vols.

Les entreprises multiplient les projets pour "verdir" leur image

En plus d'investir dans des avions moins polluants, le transporteur a décidé de compenser à 100% ses vols intérieurs. "Cela ne veut pas dire qu'un vol domestique n'a pas d'impact sur la planète, mais cela veut dire qu'on va compenser l'impact sur des projets un peu partout dans le monde qui vont permettre de réduire et de capter les mêmes émissions", précise Nathalie Simmenauer, directrice du développement durable à Air France. La compagnie a fait appel à une société qui vend des projets verts.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne