DIRECT. Procès de la "chemise arrachée" à Air France : 2 à 4 mois de prison avec sursis requis contre cinq des prévenus

Pierre Plissonnier, le directeur long courrier d\'Air France, et Xavier Broseta, le DRH du groupe, se réconfortent pendant le procès, le mercredi 28 septembre. 
Pierre Plissonnier, le directeur long courrier d'Air France, et Xavier Broseta, le DRH du groupe, se réconfortent pendant le procès, le mercredi 28 septembre.  (ELISABETH DE POURQUERY / FRANCEINFO)

La première journée d'audience est loin d'avoir fait éclater la vérité sur les circonstances des dégradations et des violences commises le 5 octobre 2015 au siège d'Air France, à Roissy.

Des peines allant de deux à quatre mois de prison avec sursis ont été requises contre cinq des prévenus pour "violences en réunion", au deuxième jour du procès des salariés d'Air France dans "l'affaire de la chemise arrachée", mercredi 28 septembre, à Bobigny. En outre, 1 000 euros d'amende ont été requis pour 11 prévenus, pour "dégradations". Le jugement sera rendu le 30 novembre.

 Deux à quatre mois de prison avec sursis ont été requis, contre cinq salariés d'Air France jugés pour "violences en réunion", pour leur implication dans l'épisode de la "chemise arrachée" du DRH. Le parquet a aussi requis 1 000 euros d'amende contre 11 prévenus, pour "dégradations".

Paroles contre paroles, photos contre vidéos. Lors de la première journée d'audience, les prévenus ont tenté de faire mentir les images. Compte rendu.

Sous tension. La première journée du procès a également été marquée par des manifestations aux abords du tribunal et par de nombreux rappels à l'ordre dans la salle d'audience.

11h47 : Pierre Plissonnier, le directeur de l'activité long-courrier d'Air France, avait lui aussi été pris à partie par des salariés en octobre 2015. Son avocat plaide au procès des 15 employés jugés dans l'affaire de "la chemise arrachée" au tribunal de Bobigny.

10h41 : Au procès des 15 salariés et ex-salariés d'Air France, jugés dans l'affaire de "la chemise arrachée" au tribunal de Bobigny, c'est au tour de l'avocat du DRH de plaider.

10h31 : Le procès des 15 salariés et ex-salariés d'Air France, jugés dans l'affaire de "la chemise arrachée", a repris ce matin au tribunal de Bobigny. Les avocats de la compagnie plaident.

Vous êtes à nouveau en ligne