Crise chez Air France : l'identification des agresseurs est en cours

France 2

Luc Bazizin, envoyé spécial de France 2, suit les événements depuis le siège de la compagnie, à Roissy.

Une enquête en flagrance a été ouverte ce mardi 6 octobre. Où en est la procédure ? "L'identification des agresseurs est en cours grâce au visionnage des caméras de vidéosurveillance d'Air France qui ont filmé la scène hier matin, lundi 5 octobre, et grâce aux témoignages des personnes présentes au moment des faits", rapporte Luc Bazizin, envoyé spécial à Roissy.

Trois ans de prison

Selon les informations de France 2, les agresseurs "feraient partie des personnels au sol d'Air France, des salariés qui travaillent ici, sur les pistes de Roissy", précise le journaliste.
 
Dès hier, la compagnie a déposé plainte pour dégradations et agressions aggravées. Une enquête a été lancée aujourd'hui par le parquet de Bobigny. Pour ces faits, les agresseurs encourent trois ans de prison. "Quant aux sanctions internes, les agresseurs pourraient tout simplement être licenciés", ajoute Luc Bazizin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne