Crash Rio-Paris : les pilotes d'Air France mis en cause dans une nouvelle contre-expertise

Huit ans après le crash Rio-Paris, une nouvelle contre-expertise met en cause cette fois les pilotes d'Air France. Le point avec France 2.

Huit ans après l'accident du vol Rio-Paris, cette nouvelle contre-expertise met en cause la réaction des pilotes d'Air France et indigne les familles des victimes. Le 1er juin 2009, au large du Brésil, l'avion traverse une zone de turbulences, les pilotes sont désorientés, car à l'extérieur, les sondes Pitot givrent, les mesures de vitesse sont alors déréglées. L'appareil décroche, causant la mort de 228 personnes.

Les familles des victimes écœurées

En 2012, la première expertise judiciaire pointait déjà les défaillantes de l'équipage, mais aussi des problèmes techniques. Première contre-expertise en 2014 : elle remet l'accent sur la réaction inappropriée des pilotes, mais aussi sur des manquements d'Air France. Cette deuxième contre-expertise qui vient d'être révélée pointe prioritairement l'équipage. Les familles des victimes se disent écœurées, car pour elles, Airbus est largement épargné. Le constructeur, mis en examen pour homicide involontaire, pourrait échapper à un procès.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne