Crash du vol Rio-Paris : dix ans après, des questions restent en suspens

Un avion de la compagnie Air France entre Rio et Paris s'est crashé avec 228 personnes à bord le 1er juin 2009. Aucun passager n'a survécu. Dix ans après, beaucoup de zones d'ombres restent encore à éclaircir.

Un vol qui reste le plus meurtrier de l'histoire de la compagnie Air France. Le 1er juin 2009, le vol reliant Rio de Janeiro (Brésil) à Paris s’abîmait en mer, avec aucun survivant."Il me manque tous les jours. Il me manque dans les moments importants de ma vie et aussi dans les moments difficiles. C'est quelqu'un sur qui j'aurais pu compter dans ces moments-là", déclare Ophélie Toulliou, sœur d'une victime.

Aucun responsable clairement identifié

Une longue lutte juridique fait rage dans ce douloureux dossier. Des milliers de pages d’enquête mettent en avant une bataille d'expertises. Le dernier rapport pointe la responsabilité des pilotes, morts eux aussi dans le drame aérien. Les proches de victimes craignent le non-lieu. "L'enjeu pour nous il est énorme. Ça fait dix ans qu'on se bat et qu'on tient bon pour eux. Ne pas avoir de procès, ce serait les tuer une deuxième fois", ajoute la proche de victime. Pour l'heure, aucun responsable n'a été clairement identifié. Les familles des victimes se réuniront à Paris samedi 1er juin, en mémoire des disparus.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne