Comment expliquer une telle tension chez Air France ?

FRANCE 3

Des heurts ont éclaté après l'annonce par le groupe aéronautique de son quatrième plan de restructuration. Anne Sylvain était sur place, à Roissy, pour France 3.

Pourquoi une telle tension ce lundi 5 octobre, au siège d'Air France ? "La direction a confirmé ce matin son nouveau plan de restructuration qui menace 2 900 personnes, tout personnel confondu", explique Anne Sylvain, envoyée spéciale à Roissy (Val-d'Oise). "Concrètement, c'est le quatrième plan de départs volontaires. Le problème, c'est qu'il y en a déjà eu trois et que les candidats au départ sont partis. Sans doute, il y aura des licenciements secs à venir", ajoute la journaliste. Et de préciser : "ceux qui devront rester devront faire preuve de plus d'efficacité, or ils ont déjà fait beaucoup d'efforts nous disent-ils".

Air France porte plainte 

Les négociations devraient reprendre à 14h30 "dans un climat extrêmement tendu. Elles vont donc être très difficiles, d'autant qu'Air France a porté plainte pour violences aggravées sur deux de ses personnels", rapporte Anne Sylvain. 
 
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne