Air France : une grève pour rien ?

France 2

La grève des hôtesses et stewards d'Air France se termine mardi 2 août, après sept jours sans que les syndicats aient obtenu d'avancées significatives.

Une semaine de grève, un millier de vols Air France annulés en plein chassé-croisé des vacances, mais pour les syndicats d'hôtesses et de stewards, leur mobilisation en valait la peine avec cette lettre de la direction parvenue mardi 2 août au matin, au tout dernier jour du conflit. Une simple reprise des négociations à la fin du mois, les syndicats n'ont pas décroché plus, mais ils gardent leur objectif : obtenir que l'accord d'entreprise sur leurs conditions de travail soit prolongé sur cinq ans.

90 millions d'euros

Pour la direction d'Air France, inflexible pendant la grève, la porte est désormais ouverte pour des discussions. Mais ce conflit va peser lourd sur les comptes de la compagnie aérienne, environ 90 millions d'euros selon le PDG de la compagnie Frédéric Gagey, le prix d'un avion long-courrier. Les syndicats n'ont pas déposé d'autres préavis pour le moment.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne