Air France KLM : un modèle en questions

FRANCE 2

Air France supprime des postes alors qu'aujourd'hui, les avions manqueraient de personnel selon les syndicats. Quel impact ont eu les grèves sur l'activité ? 

15 journées de grève au printemps, annulations de vol, retards, la facture s'élève à 335 millions d'euros. Une compagnie plombée par les mouvements sociaux ? Pour cet expert, les résultats ont été lourdement affectés."Il y a d'abord un problème opérationnel, détaille l'économiste Pascal Perri. Moins d'avions, moins de passagers. Mais il y a aussi un vrai problème d'image. Est-ce qu'on prend le risque de réserver dans une compagnie qui est régulièrement en grève ? La réponse est non, et les consommateurs ont tranché".

Une compagnie sans pilote ?

Air France KLM est également fragilisée par la concurrence des compagnies du Golfe, des compagnies low cost ou encore par la hausse des prix du pétrole. Les résultats restent cependant dans le vert. Mais qu'en est-il du climat social ? Le personnel est-il à bout de souffle ? Gel des augmentations générales de salaires depuis 2011, efforts demandés au personnel, et absence de dialogue social regrettent les syndicats. Depuis la démission de Jean-Marc Janaillac au printemps dernier, la compagnie n'a plus de PDG. Quand aura-t-elle un nouveau pilote ? Anne-Marie Couderc, nommée par intérim, ne dispose pas de mandat pour négocier avec les syndicats. Les décisions stratégiques restent en suspens. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne