165 passagers d'Air France bloqués deux jours à Montréal à cause d'une panne de leur avion

Un avion Air France sur le tarmac de l\'aéroport Pierre-Elliott Trudeau, le 26 août 2008. 
Un avion Air France sur le tarmac de l'aéroport Pierre-Elliott Trudeau, le 26 août 2008.  (DAVID BOILY / AFP)

Ils ont finalement pu décoller mardi soir et alors que certains passagers ont été obligés de s'enregistrer trois fois. 

Ils se sont cru dans un remake du Terminal, le film de Steven Spielberg dans lequel Tom Hanks se retrouve bloqué dans un aéroport. En raison d'une panne de leur avion, 165 passagers de la compagnie Air France sont restés immobilisés deux jours à Montréal (Canada) avant de finalement décoller, mardi 19 avril, pour rejoindre Paris.

A l'origine de leur galère : une avarie d'un Airbus A340, en phase de roulage sur la piste de l'aéroport de Montréal dimanche en fin d'après-midi. L'appareil a donc dû revenir à l'aérogare où les passagers ont été débarqués et pris en charge par la compagnie, a indiqué Air France. La compagnie a ensuite expédié des pièces de rechange pour réparer l'appareil, mais lundi en début de soirée, les passagers ont été informés de l'annulation de leur vol. De quoi provoquer leur colère. 

"AF4071 retardé depuis 28 heures et toujours pas certaine de partir. Ras-le bol...", a posté lundi soir Gabrielle Dubois sur son compte Twitter. 

"Mauvaise expérience et les vacances gâchées. AF0345, suivi de AF4071. Deux jours de perdus et maintenant le KL672", écrit Daniel Dahan mardi.

Une porte-parole d'Air France a assuré que la plupart des passagers avaient été transférés sur deux vols de la compagnie française devant partir mardi soir pour Paris. Le reste va emprunter d'autres compagnies comme KLM, Air Transat ou Air Canada, également prévus mardi. Tous les passagers seront à Paris mercredi, a promis Air France.

Vous êtes à nouveau en ligne