Violences policières : où en sont les signalements contre les forces de l'ordre ?

FRANCE 2

Les manifestations des "gilets jaunes" ont donné lieu à des débordements de la part des manifestants, mais plusieurs centaines de signalements de violences policières ont été recensées.

On constate depuis quelques semaines beaucoup de blessures imputables aux flashballs, au point que plusieurs plaintes ont été déposées afin de mettre la lumière sur l'utilisation de cette arme de défense des forces de l'ordre. "Depuis le début du mouvement des 'gilets jaunes' il y a 300 signalements qui ont été déposés sur le site de l'Inspection générale de la police nationale (IGPN). Et sur ces 300 signalements, 78 font l'objet d'une enquête judiciaire", indique Hakim Abdelkhalek, journaliste de France 2.

Les dossiers toujours en cours d'instructions

"C'est le cas de ce policier qui avait poussé violemment un 'gilet jaune', et qui est actuellement en train d'être examiné judiciairement", illustre-t-il. "Après trois mois de manifestations contre la loi travail, 48 dossiers faisaient l'objet d'instructions pour violences policières", compare le journaliste pour donner un ordre d'idée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne