Violences à Paris : Emmanuel Macron en visite sur le terrain

Le journaliste Alexandre Le Quéré était présent sous l'Arc de triomphe à Paris dimanche 2 décembre lorsque le président de la République est venu constater les dégâts causés la veille.

Dimanche 2 décembre, Emmanuel Macron s'est rendu sous l'Arc de triomphe à Paris constater les dégâts causés la veille par des casseurs. Le journaliste Alexandre Le Quéré a pu constater que le président de la République a descendu à pied l'avenue Kléber, un des axes les plus touchés par les violences la veille. "Il a pu voir de ses yeux les vitrines cassées, les véhicules calcinés et il s'est entretenu ensuite avec les forces de l'ordre", indique Alexandre Le Quéré.

Des "gilets jaunes" ont tenté d'approcher le président de la République

Les tenues rouges des pompiers étaient encore noircies par les interventions de la nuit et le chef de l'État est arrivé sous les huées de certains riverains, mais aussi sous des applaudissements. "On entendait autant des 'Macron démission' que des 'Tenez bon président'", rapporte le journaliste. Sur la fin de l'intervention du président, des "gilets jaunes" ont tenté de s'approcher du dispositif policier pour interpeller directement Emmanuel Macron. La rencontre ne s'est pas faite et le chef de l'État est monté dans une voiture pour se rendre dans une brasserie vandalisée samedi 1er décembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne