Violences à Paris : des dégradations dispersées dans la capitale

FRANCE 2

Malgré des forces de l'ordre mieux préparées et mobiles, les dégâts causés par les manifestations du samedi 8 décembre seraient plus importants que lors de la précédente mobilisation à Paris.

Dès l'aube dimanche 9 décembre, les agents d'entretien affairés à nettoyer la voirie constatent que les dégâts sont moins importants sur les Champs-Élysées (Paris) que lors de la précédente mobilisation des "gilets jaunes". Pour les touristes, ces vacances un peu particulières sont immortalisées. Si la casse a été plus importante la semaine passée dans le secteur des Champs-Élysées, les manifestations du samedi 8 décembre étaient davantage dispersées dans Paris. Vitrines brisées et boutiques saccagées, le scénario se répète.

"C'est désastreux d'arriver le matin pour gagner sa vie misérablement et de voir que l'on a tout saccagé"

Certains casseurs ont réussi à pénétrer dans des boutiques pour les piller malgré des panneaux de bois. "C'est désastreux d'arriver le matin pour gagner sa vie misérablement et de voir que l'on a tout saccagé", indique une sinistrée. Entre commerçants excédés et Parisiens atterrés, ces nouvelles dégradations s'annoncent plus importantes que celles du samedi 1er décembre, car plus dispersées dans la capitale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne