Violences à Paris : comment éviter un nouveau samedi noir ?

Christophe Castaner appelle les "gilets jaunes" à ne pas participer aux mobilisations de samedi 8 décembre. Des matchs et des concerts sont d'ores et déjà annulés.

Des forces de l'ordre qui interviennent dans des lieux ouverts au public, des voitures incendiées au beau milieu de la circulation, ce sont ces scènes que le gouvernement ne veut pas revoir, samedi 8 décembre à Paris. Alors que certains "gilets jaunes" appellent à une nouvelle manifestation, le ministre de l'Intérieur lance un appel : "J'invite les 'gilets jaunes' raisonnables, ceux qui ne soutiennent pas l'action violente, à se désolidariser des extrêmes et à ne pas se rassembler à Paris samedi prochain".

Des matchs et des concerts annulés

Par mesure de sécurité, le match PSG-Montpellier est reporté à une date ultérieure, de même que la rencontre Lyon-Toulouse. Les supporters de l'Olympique lyonnais comprennent cette décision. Un festival de musique électro qui devait se tenir dans l'ancienne bourse de Paris est, lui aussi, annulé. Samedi 1er décembre, le palais Brongniart avait été la cible des casseurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne