VIDEO. "Nous avons subi des jets d'acide" : un CRS raconte les affrontements en marge des manifestations des "gilets jaunes" à Paris

FRANCE 2

Ce policier se trouvait place de l'Etoile, avec son unité de CRS, lors des échauffourées.

Les CRS ont été visés par de violents tirs de projectiles lors des affrontements en marge des manifestations des "gilets jaunes" à Paris, samedi 1er décembre. Ils ont reçu des "pavés, du mobilier urbain, des bombes agricoles" ainsi que des "jets d'acide", témoigne l'un de ces policiers, lundi, au micro de France 2. "Ils ont démonté les grilles [de certains monuments] et, comme ils sont bien équipés, ils ont disqué les flèches de façon à pouvoir nous les lancer", poursuit le fonctionnaire, touché par des pavés à la main et au dos.

Pour faire reculer les manifestants, son unité a tiré plus de 800 grenades lacrymogènes. "Ça a duré un temps phénoménal, explique ce CRS. Cela fait un peu plus de vingt ans [que je fais ce métier] et c'est la première fois que je suis confronté à une telle violence. Les casseurs voulaient en découdre mais s'ils avaient pu nous tuer, ils l'auraient fait de bonne volonté, j'en suis persuadé."

Vous êtes à nouveau en ligne