VIDEO. "On est déterminés dans notre souffrance" : "Envoyé spécial" a suivi la révolte des femmes "gilets jaunes"

ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2

Alors que le mouvement des "gilets jaunes" dure depuis maintenant un mois, "Envoyé spécial" s'intéresse plus particulièrement, le 13 décembre, à la révolte des femmes. Dans cet extrait, une équipe du magazine a suivi une action sur une zone commerciale. A sa tête, Ingrid Levavasseur, figure du mouvement en Normandie.

Dans l'Eure, Ingrid Levavasseur, aide-soignante, est une figure du mouvement des "gilets jaunes". Comme chaque samedi depuis la mi-novembre, elle manifeste, drapeau tricolore à la main. "Envoyé spécial" l'a suivie le 2 décembre 2018 sur le parking d'une zone commerciale. Les manifestants voulaient empêcher l'accueil des clients et réclamaient notamment la fermeture du magasin Darty.

Ingrid est à la tête du rassemblement. Elle parvient à imposer au gérant, qui se dit solidaire, d'enfiler un gilet jaune. Mais elle ne pourra rien faire contre les forces de l'ordre. Après sommation, les policiers en tenue antiémeute (casques, boucliers, matraques) vont faire "usage de la force". Non déclarée, la manifestation n'est pas autorisée. Les policiers poursuivent les manifestants en brandissant leur matraque. Ingrid tente de s'interposer.

"Des Ingrid, il y en a des milliers, et donc ils ne nous auront pas"

"On ne fait que se promener", argumente-t-elle face à trois fonctionnaires casqués et inflexibles. "Vous vous êtes assez promenés pour aujourd'hui", rétorque l'un d'eux. Sur le parking, les grenades lacrymogènes se mettent à pleuvoir. Ingrid hisse le drapeau : "On lâchera rien du tout ! Tous ensemble, tous ensemble !"

"Des Ingrid, il y en a des milliers, et donc ils ne nous auront pas, affirme un "gilet jaune". Parce qu'elles aident beaucoup, les filles. Enormément." A ses côtés, Ingrid confirme : "On est déterminés dans notre souffrance. Et c'est pour ça qu'on ne lâchera rien."

Extrait de "Gilets jaunes, la révolte des femmes", un reportage diffusé dans "Envoyé spécial" le 13 décembre 2018.

Vous êtes à nouveau en ligne