VIDEO. Emmanuel Macron : "Je sais qu'il m'est arrivé de blesser certains d'entre vous par mes propos"

Le président a fait amende honorable lors de son intervention depuis l'Elysée lundi, en réaction au mouvement des "gilets jaunes". 

Après avoir commencé par condamner les violences, Emmanuel Macron a fait acte de contrition lors de son allocution depuis l'Elysée, lundi 10 décembre, en réaction au mouvement des "gilets jaunes". "Je sais qu'il m'est arrivé de blesser certains d'entre vous par mes propos. Si je me suis battu pour bousculer le système politique en place, c'est parce que je crois plus que tout en notre pays et que je l'aime. Ma légitimité, je ne la tire que de vous", a assuré le président de la République. 

Un peu plus tôt, le président avait reconnu : "Cette colère est profonde. Je la ressens comme juste à bien des égards." Et d'énumérer des exemples : "C'est celle de la mère de famille, célibataire, veuve, qui ne vit même plus, qui n'a pas les moyens de faire garder ses enfants et n'a plus d'espoir. C'est celle des retraités modestes qui ont contribué toute leur vie et ne s'en sortent pas. C'est celle des plus fragiles... Leur détresse ne date pas d'hier. Mais nous avions fini par nous y habituer."

"Ce sont quarante années de malaise qui resurgissent", a-t-il poursuivi. "Cela vient de très loin, mais c'est là, maintenant. Sans doute n'avons-nous pas su, depuis un an et demi, y apporter une réponse rapide et forte. Je prends ma part de responsabilité", a admis le chef de l'Etat. 




Vous êtes à nouveau en ligne