"S’il y a bien un acte II du quinquennat, il y a sans doute un style de gouvernement qu’il faut changer", estime Gérald Darmanin

FRANCE INTER

Le ministre de l'Action et des Comptes publics était l'invité de France Inter lundi 1er avril. 

"ll faut qu’on écoute un peu plus et qu’on arrête de faire des injonctions", a déclaré le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin lundi 1er avril sur France Inter alors que la synthèse du grand débat national est attendue en début de semaine prochaine et que les députés vont s'emparer des thèmes de la consultation ce mardi et mercredi.

"L’une des erreurs peut-être que nous avons commises, et je me mets largement dedans, c’est qu’il y avait un côté 'adaptez-vous', une sorte d’injonction progressiste, a estimé le ministre de l'Action et des comptes publics. Ça a été une mauvaise façon, je crois, de parler à nos concitoyens." 

Faire de la pédagogie à un moment ça veut dire aux gens : vous n’avez pas compris ce que l’on vous a dit. Je pense que les gens ont bien compris ce qu’on leur a dit, simplement ils ont dit non.

Gérald Darmanin

Sur France Inter, Gérald Darmanin a estimé que "s’il y a bien un acte II du quinquennat du président de la République, il y a sans doute un style de gouvernement qu’il faut changer". Selon lui, le gouvernement devrait "être plus à l’écoute, plus attentionné, plutôt que de dire tout le temps qu'il faut faire de la pédagogie".

Vous êtes à nouveau en ligne